paroles d'or sur le soufisme

Publié le par salsabila

 


Le Soufisme est la science de l'Ihsan ('Ilm Ihsan) et l'une de ses definitions parmi tant autre, c'est se détacher de tout ce qui est autre que Dieu.
Comme nous l'enseigne notre Prophète (Que la pâix et la bénédiction soit sur lui) en répondant à la question donné par l'Ange Gabriel (Que la paix soit sur lui) : " ... parle-moi au sujet de l'Ihsan " Le Prophète (Que la âix et la bénédiction soit sur lui) répondit: " L'Ihsan est d'adorer Allah comme si tu Le vois, car si tu ne Le vois pas, certainement Il te voit. "

Certains critiquent la science de l'Ihsan " le Taçawwuf " (le soufisme) mais cette science faisait partie intégrante de l'enseignement de nos illustres prédecesseurs et de nos éminents savants toutes générations confondus.


Les paroles des 4 Imams Fondateurs des écoles Juridiques:

Imam Malik (que Dieu l'agrée) a dit : "Celui qui étudie la jurisprudence (tafaqaha) et n'étudie pas le soufisme (taçawwuf) est un pervers (fasiq); et celui qui étudie le soufisme et n'étudie pas la jurisprudence est un hérétique (zindiq); celui qui allie les deux, atteint la vérité".

Imam Ahmad Ibn Hanbal (que Dieu l'agrée) a dit : "Ô mon fils, tu dois t'asseoir avec les Soufis, parce qu'ils sont comme une fontaine de science et ils gardent le souvenir [dhikr] de Dieu dans leur coeur. Ils sont les ascètes et ils ont un pouvoir spirituel très fort".

Imam Abou Hanifa (que Dieu l'agrée) a dit : "Si il n'y a avait pas eu ces deux ans, j'aurais péri. [...] Pendant deux ans, j'ai été le compagnon de Sayyidina Ja'far as-Sadiq et j'ai acquis la science spirituelle qui a fait de moi un Connaissant ('arif) de la Voie"

Imam Ach-Chafi'i (que Dieu l'agrée) a dit : "Trois choses m'ont plu dans ce monde : éviter l'affection, traiter les gens avec indulgence et suivre la voie du taçawwouf".


Parmi ls grands savants anciens :

Imam As-Souyouti (que Dieu l'agrée) a dit : "Le Soufisme en lui-même est la meilleure et la plus honorable science. Elle explique comme suivre la Sunna du Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui) et comme rejeter l'innovation [...] J'ai observé les problèmes au sujet desquels les Imams de la Chari'a ont critiqué les Soufis, et je n'ai pas vu un seul vrai Soufi coupable de telles critiques. Au contraire, ces propos sont tenus par les gens d'innovation et les extrémistes qui se sont revendiqués les titres de Soufis alors qu'en réalité ils ne le sont pas…Poursuivre la science des coeurs, la connaissance de ses maladies dont la jalousie, l'arrogance, la fierté, et les abandonner est une obligation qui incombe à tout Musulman"

Imam Al-Ghazâli (que Dieu l'agrée) a dit : "J'ai su avec certitude que les Soufis sont ceux qui cheminent sur la Voie de Dieu, que leur conduite est la plus parfaite, que leur voie est la plus sûre et la plus droite, et que leur caractère est le plus pur. Je dirais plus : même si l'on additionne l'intelligence des hommes, la sagesse de sages et la science des savants avertis des secrets de la loi religieuse pour pouvoir réformer la conduite des Soufis, ou même l'améliorer, on n'y arriverait pas. Car tout dans leur mouvement ou leur immobilité, extérieurement et intérieurement, est puisé dans la lumière de la Niche (Mishkat) de la Prophétie.

De meme que le trés contreversé Cheikh Ibn Taymiya (que Dieu l'agrée) a dit lui meme : "Certains ont critiqué les Soufis et le Soufisme en disant qu'ils étaient des innovateurs, en dehors de la Sounna, mais la vérité est qu'ils s'efforcent d'obéir à Dieu [...] Parmi eux on trouve les personnes les plus proches (de Dieu) grâce à leurs efforts"

Imam Al Jounayd (que Dieu l'agrée) a dit : « nous n'avons pas pris le soufisme en rapportant la parole des gens, mais nous l'avons pris par les veillées et la faim, en délaissant les choses auxquelles nous nous sommes accoutumés et les belles choses, car le soufisme, c'est une clarté dans le comportement. »

Imam Ach-Châtibi (que Dieu l'agrée) a dit : "Leur porte-parole, maître et pilier de leur Voie, Abou al-Qasim al-Qoushayri déclara qu'ils avaient reçu le nom de gens du Taçawwuf dans le but de les différencier des gens de l'innovation. Il déclara aussi que les plus honorables musulmans après le Prophète n'ont reçu aucun autre nom que celui de "compagnons"; car il n'existe aucun mérite plus grand que celui d'avoir été compagnon. Ensuite ceux qui les ont suivi ont été appelés les Suivants. Après cela, les gens ont divergé et les différences de niveau sont devenues plus apparentes. L'élite parmi ceux qui étaient fermes dans la croyance ont été appelés ascètes et adorateurs. Plus tard, toutes sortes d'innovation ont fait leur apparition, et l'élite des Ahl al-Sounna qui observait ses obligations avec Dieu et qui préservait son coeur de l'insouciance d'une manière exceptionnelle, reçurent le nom de gens du Taçawwuf. Considère bien ceci, tu y gagneras beaucoup pour l'Au-delà. Et Dieu est le plus savant".

Publié dans le soufisme (tassawof)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article